Ce qu’il faut savoir avant d’aller à San Blas

Tous les paradis ont leurs défauts

Nous avons créé cette fiche de renseignements sur la base de notre propre expérience, retours de nos amis et voyageurs ainsi que sur demande de nos amis du transport 4×4 et nos amis Kunas. Nous pensons important de partager la réalité des petites cartes postales, îles de sable blanc et leurs palmiers, avant de vous embarquer dans cette aventure afin de vous préparer au mieux et vous permettre de profiter au maximum de votre séjour dans les îles San Blas

Premièrement, l’archipel de San Blas fait partie de la seule province autonome du pays, la comarca Kuna Yala, administrée par ses habitants les Kunas. C’est-à-dire que les Kunas ont leurs propres règles et la législation panaméenne n’existe pour ainsi dire pas. Leur principale source de revenus est de nos jours le tourisme suivit de la pêche et de l’agriculture. Les étrangers ou panaméens ne sont pas autorisés à opérer dans l’archipel des San Blas. C’est pour cela qu’il est important de signaler que dès que vous embarquerez sur leurs petits bateaux pour vous rendre sur leurs îles, vous serez dans les mains des Kunas et si pas mal chance vous n’ êtes pas satisfait du service proposé il vous sera difficile vous plaindre et demander un remboursement auprès votre agence.

C’est la raison pour laquelle il est important de rester sur les îles recommandées ou que nous recommandons et ne pas réserver par le biais d’agences qui proposent une dizaine d’îles et qui se soucient plutôt de leur profit que la satisfaction de leurs clients. De plus, toutes ces différentes offres créent de la confusion pour les voyageurs et des hésitations sur quelles îles choisir. Maintenant, vous pouvez également réserver votre expédition « Party-Fiesta Croisière » à San Blas avec de la musique plein volume dans l’embarcation, de l’alcool toute la journée,  tout en apportant avec vous de mauvaises influences au peuple Kuna… Ce n’est probablement pas ce que vous cherchez?

Rappelez-vous toutes les îles sont belles à San Blas et vous devez faire votre choix non pas sur la plus belle des 378 îles, mais sur l’agence ou le contact choisi pour  vous organiser votre séjour dans les San Blas et surtout sur l’hospitalité de la famille Kuna, les conditions d’hébergement, le service et les excursions prévues.

Voilà pourquoi de notre côté, nous ne pouvons que recommander les cabines de nos amis de longues dates situées sur l’île de Chichime et l’île del Diablo et pour vous y rendre, une unique compagnie de transport routier.

Pour expliquer le niveau de service “faible” parfois offert, vous devez comprendre que l’archipel des San Blas est très basique ce qui fait son charme ! Les Kunas qui y opèrent n’ont pas tous eu la chance d’étudier l’industrie hôtelière,  la gastronomie, la logistique et ni le tourisme. Il y a eu un grand “boom” touristique au cours de ces dernières années et depuis la construction de la nouvelle route, les Kunas n’ont pas réussi à suivre cette évolution  mais ils font de leur mieux et certains veulent juste vous faire connaitre leur mode de vie à l’état pur. Tout ceci contribuera à votre aventure si spéciale dans les San Blas.

A propos du transport routier 4×4 effectué par nos amis Panaméens, vous allez peut- être vous sentir un peu pressé dans le véhicule, sachez que jusqu’à 7 passagers sont autorisés dans certains 4×4 et que la route qui est en bon état est tout de même très sinueuse. En outre, veuillez compter sur certains retards peut-être que le 4×4 ne sera pas devant la porte de votre hôtel a 5.30 pile du matin mais arrivera avec 20 minutes de retard. Les retards sont le plus souvent causés par des touristes que ne sont pas à l’heure ou tout simplement son restés endormis. Pour éviter cela, vous pouvez toujours payer des frais supplémentaires et demander un transport 4×4 privé.

Donc… Soyez flexible! Vous devez vous attendre à des retards, manque de communication, attendre quelqu’un ou quelque chose, sans en connaître la cause, des cabanes rustiques dans plancher, pas de poisson, mais des pâtes, (Oui !, parfois la pêche n’est pas bonne), des œufs frits et un bout de pain pour le petit-déjeuner, mais au final, tout fonctionne et vous passerez une expérience extraordinaire si vous pouvez tolérer un peu d’inconfort. Il vous suffit de profiter de l’aventure! Veuillez prendre note que les San Blas ont un problème avec la collecte des ordures, attendez-vous à  en voir un peu et surtout pendant l’été en raison de la force du courant. Les ordures sont principale viennent de la mer, des cargaisons, des bateau à voile et de la consommation excessive des touristes sur place! S’il vous plaît montrez l’exemple et pourquoi ne pas ramenez vos ordures avec vous

A ne pas oubliez avant de partir dans les San Blas :

  • Ayez toujours votre passeport  original avec vous et non dans votre sac
  • Le transport 4×4 s’arrêtera au supermarché mais au cas où il ne s’arrête pas, assurez-vous d’avoir au moins un gallon d’eau avec vous et d’autres petites collations
  • Équipements de bains, serviette de  plage, masque et tuba
  • Manteau de pluie pour le trajet en bateau
  • Ziploc ou sacs hermétiques pour mettre vos objets de valeur dans un endroit sec car le trajet en bateau peut être très humide.
  • Papier de toilette
  • Crème solaire
  • Anti-moustique (les moustiques ne sont pas beaucoup présent sur les îles, mais au port)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Translate »